Merci pour votre vote !

Si vous le désirez , un vote vous donne la possibilité :

Veuillez entrer votre email que je puisse vous contacter. Il ne servira qu'à ça, promis !

Bien reçu ;-)
Merci !

Anne
Rakovsky

24 ème
sur la liste régionale écologiste bruxelloise.

Soutenez-moi par votre vote virtuel, et en partageant ma page avec vos amis !

330 votes

11.00 % de soutiens

Objectif : 3000 voix

201 jours depuis les élections

Nanou pour les intimes ;-)

Anne
Rakovskyau parlement bruxellois?!

24 ème
sur la liste régionale écologiste bruxelloise.

Anne Rakovsky au parlement bruxellois?!

Soutenez-moi par votre vote virtuel, et en partageant ma page avec vos amis !

201 jours avant les élections

330 votes

11.00 % de soutiens

Objectif : 3000 voix

Un crowdvoting ?
Objectif : 3000 voix !

Je figure à la 24ème place sur la liste régionale écologiste bruxelloise. Le scrutin du 26 mai approche à grands pas et j’ai besoin de vous !

Objectif 3000 voix, vous y croyez ?

Mon projet est un projet politique pour les bruxellois·e·s ! Pour le réaliser il n’est pas question d’argent mais bien d’un maximum de votes de préférence (vote nominatif) d’où l’idée du terme Crowdvoting ! Vous pouvez voter nominativement pour plusieurs personnes sur une même liste.
Liste de mes colistier.e.s.

En période de campagne électorale, le temps manque souvent pour la rencontre lorsqu’il faut combiner vie de famille, engagements professionnels et militants. Pourtant, c’est le nombre de voix récoltées qui permettra à l’un.e ou l’autre candidat de porter son projet au parlement. Alors, j’ai besoin de vous !!

Si vous pensez que mon projet politique a sa place au parlement bruxellois n’hésitez pas le soutenir en cliquant ci à gauche [en haut si vous lisez sur mobile] et en partageant ma page avec vos ami·e·s !! Chaque soutien m’encouragera et me permettra d’évaluer si j’ai une chance d’être élue !

Un soutien donne possibilité à :

Une affiche, un signet ou un moment de rencontre.

Je vous informerai de moments possibles de rencontre avec moi et mes colistier.e.s sur un marché, sur une terrasse, …. Ou n’hésitez pas à me à me contacter si vous souhaitez programmer une rencontre !

Pourquoi un «crowdvoting» ?

  • Soutien quotidien par vos votes ou consultation de ma page ;
  • Lieu d’un premier contact comme proposition à la vrai rencontre ;
  • Outil web donnant une vitrine à mon action QUOTIDIENNE depuis plusieurs années.

Mon projet

Apporter mes compétences à Ecolo via un mandat de députée au sein du parlement bruxellois.

Ces dernières années, j’ai porté le projet écologiste au niveau communal comme mandataire CPAS. Aujourd’hui, je souhaite aussi le défendre avec détermination au parlement et également le diffuser vers l’extérieur. Si je suis élue en mai prochain, je souhaite, forte de mon ancrage forestois et bruxellois, consolider mes liens avec les réseaux dans lesquels je suis déjà investie et je veillerai à en développer de nouveaux. De fait, la concertation et le travail en réseau constituent ma ligne de conduite car cette méthode collaborative est nécessaire pour donner naissance à des politiques de qualité et pour en obtenir une adhésion durable et constructive!

img
Espaces verts publics encourageant la rencontre, le partage, le jeu entre les habitant.e.s et permettant à la flore et la faune de s’épanouir en ville.
Accompagnement social de qualité qui vise l’épanouissement pour toutes et tous.
img

Ma vision

Renforcer la Bruxelles, « ville multiculturelle » et lutter contre la Bruxelles, « ville de disparité sociale ». Au parlement, les leviers sont nombreux pour développer une politique globale de lutte contre les inégalités : l’aménagement de lieux communs de rencontre, l’accès au logement, à l’énergie, aux soins de santé, à la mobilité, à l’enseignement, à la culture pour toutes et tous. Mon intime conviction étant que la réussite d’une telle politique tiendra à la place donnée aux nombreuses voix, mouvements sociaux, pressions citoyennes qui s’élèvent aujourd’hui qui réclament un changement et qui se réapproprient le droit à la liberté d’expression.

Militer c'est bon pour la santé !

Mon parcours

Une vie de femme très dense ! Une vie où l’organisation est milimétrée pour pouvoir mener des projets personnels sensés et complémentaires :

  1. La transmission d’un métier comme moyen d’émancipation de toutes et tous les citoyen·ne·s
  2. l’accompagnement de mon fils dans l’apprentissage de sa vie
  3. L’engagement local profondément militant pour une commune plus juste.

Assistante sociale de terrain, j’ai exercé, durant huit ans, la fonction d’assistante sociale en CPAS. Parallèlement, j’ai suivi un master à la Fopes (UCL). Cela m’a permis de m’engager dans un travail plus militant auprès de groupes de réflexion et de pression et d’effectuer des analyses plus poussées sur les situations de pauvreté. Lorsque je suis devenue maman, j’ai réorienté mon engagement professionnel pour une structure où le travail social pouvait se faire dans des conditions moins stressantes. C’est alors que j’ai travaillé durant 4 ans dans un CASG où j’ai pu mettre en place des projets destinés aux personnes âgées (rescapées de la Shoah) et aux jeunes (école de devoirs). »), aujourd’hui je transmets mon expérience au sein d’une école sociale.

Cette profession engagée me permet de participer à la formation de futur·e·s professionnel·le·s qui accompagneront dès demain les femmes et les hommes vers plus d’émancipation. Cette expérience me permet également d’être au fait de la réalité sociale des bruxellois et de l’augmentation de la précarité. Chaque fonction, chaque engagement a nourri et nourrit l’autre, me permet de penser l’action de manière plus globale et dès lors d’être plus efficace quant à la lutte contre la pauvreté ». Je vis avec mon petit garçon en garde alternée. J’habite à Forest où je suis également conseillère CPAS et conseillère communale.

img
Préservation des espaces naturels
Liberté d’expression
img

Brux’elles

Lieux de rencontre conviviaux entre bruxellois.e.

Je suis née en plein cœur de Bruxelles. J’ai vécu plusieurs « Bruxelles » : Bruxelles-Ville, Woluwé, Uccle, Saint-Gilles, Ixelles, Forest, … Chaque commune sa spécificité, chaque commune son brassage culturel. Ces changements fréquents de lieux m’ont appris l’importance de la relation, de la rencontre, de l’ouverture aux mondes qui nous entourent comme moyens de s’ancrer dans un quartier, dans une ville et de s’y sentir chez soi. La Bruxelles ville contrastée traduit les valeurs qui ont guidé mes choix personnels et politiques. Je me définis comme le fruit d’une ville multiculturelle qui accueille la diversité.

img
Droits des femmes
Lutte contre le racisme, l'islamophobie et la xénophobie
img

De fait, de trop nombreux quartiers sont défavorisés car ses habitant·e·s n’ont pas accès aux droits, ni aux moyens leur permettant de s’épanouir.

Aussi, l’histoire de ma famille, plus précisément celle de mes grands-parents, m’a sensibilisée aux conséquences du repli sur soi, de la xénophobie, du racisme, de l’homophobie et toute forme d’isolement social vécu par une minorité. Ces violences envers les individus sont les conséquences d’un système qui ne répond pas aux besoins des citoyen·ne·s. Effectivement, le paradigme actuel a fait ses preuves en termes d’appauvrissement des populations et d’atteinte aux libertés fondamentales : La Bruxelles contrastée, ville de disparités sociales. De fait, de trop nombreux quartiers sont défavorisés car ses habitant·e·s n’ont pas accès aux droits, ni aux moyens leur permettant de s’épanouir.

design thisishomemade - code elastiK